UNE HISTOIRE EXCEPTIONNELLE

En 1959, douze jeunes de la commune de La Tourlandry, près de Cholet, dans le Maine-et-Loire, décident de participer au concours national de la Coupe de la joie. Cette action invite les jeunes ruraux à présenter un numéro artistique de leur choix : danse, sketch, chanson, etc...

Les jeunes landericiens* choisissent d'interpréter la chanson en vogue à l'époque et chantée par Dalida : Les Gitans (Pierre Court et Hubert Giraud).
D'éliminatoire en éliminatoire, ils se retrouvent à Annecy, le 6 juin 1959 pour la demi finale. Le 7 juin, devant 25000 jeunes, ils remportent la Coupe nationale qui leur sera remise par Maurice Herzog alors Haut commissaire à la jeunesse et aux sports.
De retour au pays, c'est un événement régional. Ils sont invités dans toutes les fêtes pour venir interpréter leur chant.

C'est le titre de cette chanson qui leur vaudra leur nom

"Les Gitans de La Tourlandry"

Ils ne sont pas des gens du voyage

bien que leur carrière d'amateurs les a fait sillonner

de long en large les routes de France !

De Lonlay l'Abbaye à Le Blanc,

D'Arcis sur Aube à St Amand Montrond

De l'Alpe d'Huez à Paris !


En soixante années de chansons, les compagnons ont connu des moments d'émotion. Le premier est d'importance puisque c'était à Beaufort en Vallée en 1960. Ils se sont produits en première partie de Jacques Brel. Ils n'imaginaient pas à l'époque, ce que représentait cet immense artiste.
En 1967, au Festival international de la chanson à Rennes, seuls amateurs, seuls à ne pas être soutenus par une maison de disque, les spectateurs dans un tollé général sur les choix opérés, ont obligé le jury à leur attribuer le prix du public. Le président était Eddie Barclay.
En 1970 ils étaient reçus par Philippe Bouvard à RTL non-stop. L'invité était Charles Aznavour. Ce dernier a eu à leur égard ce compliment : « Mieux vaut être de bons amateurs que de mauvais professionnels ». La même année, ils participaient à un concours de chants à Angers. Les organisateurs les retenaient pour la première partie (hors concours) aux deux soirées. L'animateur était Roger Lanzac et la vedette Jacques Martin.
Le 25 janvier 1970 ils étaient invités à l'Alpe d'Huez par le ministre de la jeunesse et des sports, Joseph Comiti, pour chanter lors de l'inauguration d'une auberge de la jeunesse.
Le 1er avril 1973, ils chantaient en première partie de Stone et Charden. Ces derniers ne sont pas venus. Les compagnons ont du assurer la deuxième partie et comme ils aiment à dire en souriant : « on a eu le bouquet de Stone, mais pas le cachet de Charden ! ».
Le 25 mai 1975, devant 8000 spectateurs ils ont fait un triomphe en première partie de Roger Pierre et Jean Marc Thibault à la fête des rhododendrons à Cerisy Belle Étoile, dans l'Orne.


A citer également Annie Cordy à Bonnétable (Sarthe), Leny Escudero à Nantes, Nicoletta (Chemillé), Jacqueline Dulac à Poitiers, et à plusieurs reprises Michel Delpech (Nevers, Niort, St Amand Montrond), John Littleton (Chemillé, Le Louroux). Pour garder l'un des meilleurs souvenirs pour la fin à la fête de la rose à Doué la Fontaine, c'est celui de Pierre Perret, qui avec une grande simplicité et une gentillesse extrême est venu leur serrer la main dans leur loge et les encourager.

Puis comme dans toute carrière amateur, il y a eu des rendez-vous manqués liés aux contraintes professionnelles. Par exemple la sollicitation d'une impresario polonaise pour faire une tournée dans son pays, la sollicitation du directeur du Casino des Sables d'Olonne pour assurer la première partie d'Hugues Aufray, une croisière chantante sur la Méditerrannée pour l'association des notaires de France,......

Ils ont fêté leurs 50 ans de chansons le 7 juin 2009 au Théâtre-Foirail de Chemillé devant 1200 spectateurs. Fred Mella, le soliste des Compagnons de la chanson, est devenu leur parrain. Des concerts se sont réalisés avec lui en 2011, 2012, 2013 à Beaupréau, à Cholet, à Mortagne au Perche...

C'est l'histoire qui continue et ils ont fêté leur millième concert le 13 avril 2012 avec Mannick. Une amie de toujours, angevine, qui faisait partie des "Collégiennes de la chanson".

En avril 2014, ils sont programmés dans une salle de spectacle à Rome, près de la fontaine de Trévi.

Ils ont fêté leurs 60 ans de chansons le 9 juin 2019 au Théâtre Foirail de Chemillé où ils ont réuni à nouveau près de 1200 spectateurs ! TF1 était là pour réaliser un reportage. Il s'en est suivi une avalanche de demandes de concerts dans toute la France et même en Belgique.

Au dire de professionnels du monde de la chanson, si on considère le nombre de scènes avec des grands noms de la chanson, le nombre de concerts donnés sur un très large territoire, les prix remportés, la longévité, le nombre d'albums (45T, 33T, CD, DVD), le nombre de médias (régionaux et nationaux) qui leur ont accordé un ou plusieurs reportages, un livre , ce serait une histoire unique en France pour des amateurs, même si depuis quelques temps nous avons découvert d'autres groupes avec une histoire digne d’intérêt mais qui n'affichent pas un tel palmarès  : Les Bayards - Les huit compagnons - Les compagnons de la joie...

*Landericiens : nom des habitants de La Tourlandry

2-Témoignages4